Une usine de biotechnologies à Saint-Laurent-Blangy

Classé dans : Actualités, Industrie, Région | 0
slbAprès l’arrivée d’Orchestra, Une nouvelle usine va bientôt s’élever à l’Actiparc à Saint-Laurent-Blangy : une entreprise de biotechnologies de pointe, fabriquant des dérivées du plasma qui seront utilisées dans le monde entier pour soigner les maladies sanguines.
Cette nouvelle implantation sera créatrice de plus de 500 emplois dans un secteur de hautes qualifications.En plus des 500 emplois prévus dans leur usine de neuf hectares, le secteur attend des retombées économiques certaines. Il en est ainsi du maire de Saint-Laurent-Blangy, Nicolas Desfachelle qui a conscience des retombées directes et indirectes, dans les secteurs du BTP, de la logistique… »
C’est un bon coup de pub aussi pour l’arrageois qui investit massivement dans Actiparc et pour le développement économique de la région. Je vous invite à retrouver les informations complètes sur le site de La Voix du Nord.
Avec ses compétences en fabrication et montage d’équipements chaudronnés, SETREM espère pouvoir participer à la création de cette usine. Nous vous tiendrons bien entendu informés de l’évolution de cette implantation.

Setrem : Le savoir faire Immercurien s’exporte

Classé dans : Région, Setrem | 0

Setrem est mis à la une du site de Saint Laurent Blangy :


La SETREM (Société d’ETude REalisation Montage) a été fondée en 1981 par Claude et Brigitte Sailly. Maxime Sailly, qui en a pris la direction en 2009 a accueilli Monsieur le Maire, Nicolas Desfachelle, afin de lui faire visiter cette entreprise atypique dont le savoir faire s’exporte dans le monde entier.

C’est au sein d’un atelier de 1500m² que la SETREM assemble des pièces de tuyauterie pour fluides généraux ou alimentaires, et fabrique de la petite et moyenne chaudronnerie ou encore de la chaudronnerie pression.

Monsieur Maxime Sailly présente sa société.

Fournisseur de grand noms de l’industrie comme Bonduelle, Alstom, Dalkia, Ingredia, Isover Saint-Gobain, Primagaz, Véolia Eau… la SETREM voit ses réalisations être installées partout dans le monde : Pologne, Arabie Saoudite, République Tchèque, Japon…

C’est grâce à un savoir faire reconnu par tous et à une main d’oeuvre hautement qualifiée dans les domaines de la chaudronnerie, de la soudure ou encore du montage industriel que la société à su se faire un nom devenu aujourd’hui une référence. « Les personnes qui travaillent ici ont de l’or dans les mains » confiera Maxime Sailly.

Soucieuse de préserver notre environnement, la SETREM est certifiée selon le référentiel commun MASE / UIC depuis le 15 mai 2009. Cela entre aussi dans une démarche d’amélioration continue de la santé et de la sécurité des personnes.

Depuis peu la société a développé une branche de découpe laser et étend ses activités et domaines de compétences pour toucher une clientèle toujours plus large et continuer à développer son savoir faire.

(Références et crédits photos : Mairie de Saint Laurent Blangy)

Saint-Laurent-Blangy : Des marchés et des projets dans le chaudron de la Setrem

Classé dans : Découpe laser, Setrem | 0

Setrem, chaudronnerie et tuyauterie industrielle de la zone d’activités du 14-Juillet, a obtenu le marché de la fabrication du futur skate-parc de la commune, une branche de son activité qu’elle souhaite développer.

Maxime Sailly devant un échangeur de chaleur, fabriqué pour une usine de République Tchèque.
Maxime Sailly devant un échangeur de chaleur, fabriqué pour une usine de République Tchèque.

Setrem, entreprise de chaudronnerie et tuyauterie industrielle fondée en 1981, a été retenue pour fabriquer le skate-parc de la commune (50 000 €).

La structure, conçue en alu à partir des suggestions des jeunes utilisateurs, mesurera 10,6 mètres de long, 5,5 m de large et 2,6 m de haut, et dotée d’un garde-corps découpé au laser. Elle pèsera près de deux mille kilos. L’installation est prévue cette semaine.

Historiquement, la Setrem fabrique, pour le compte de clients industriels de rayonnement international, ou de sociétés d’ingeniering n’ayant pas d’ateliers, des équipements (trémies, supports, cuves, réservoirs, équipements sous pression comme des échangeurs de chaleur…) qu’elle installe et dont elle assure ensuite la maintenance, en France et à l’étranger.

Diversifier

En 2012, la Setrem a repris en location-gérance Laser Design, un atelier de découpe laser de Nœux-les-Mines, qui avait six mois d’activité. La fusion des deux sociétés est imminente. Cette acquisition permet à la Setrem de diversifier son activité, pour faire face à la baisse des marchés depuis 2009.

Ainsi, elle répond à des commandes de décorateurs d’intérieur et d’architectes (escaliers, portails, mobilier urbain…), d’artistes (sculptures monumentales).

La Setrem est implantée à Saint-Laurent-Blangy depuis 1986, « à proximité des réseaux routiers », apprécie Maxime Sailly, qui a repris en 2009 avec son frère Jean-Charles l’entreprise fondée par leurs parents à Beaurains. Leur tante, Dominique Dobin assure l’administration et la comptabilité. L’entreprise fêtera en 2016 ses trente-cinq ans.

Saint Laurent Blangy : le dynamisme économique

Classé dans : Actualités, Région | 0

logo_ville_de_st_laurent_blangyL’arrondissement d’Arras (Pas-de-Calais) confirme sa place de premier rang en région Nord-Pas-de-Calais dans le domaine de la logistique.

La société Orchestra a décidé de s’implanter sur le site d’Actiparc à Saint-Laurent-Blangy pour y accueillir une vaste plateforme logistique de 50 000 mètres carrés, extensible à 120 000 mètres carrés. L’investissement prévu va s’élever à 50 millions d’euros et devrait générer la création de 700 emplois.

L’enseigne de vêtement pour enfants Orchestra, dont le siège social est installé à Saint-Aunès, près de Montpellier a confié au promoteur logistique PRD la construction de cette plateforme, sous le conseil du cabinet d’immobilier d’entreprise Tostaine & Laffineur. Le début de la construction est prévu à l’été 2015, pour une livraison de la première tranche de bâtiment mi 2016.

Cette seconde plateforme créée en France vient compléter celle de Saint-Aunes totalement saturée avec plus 80 millions d’articles traités à l’année.