Le chaudronnier

Classé dans : Setrem | 0

 

DSC02721

Le chaudronnier donne forme aux feuilles de métal, puis il les assemble afin de réaliser les produits les plus variés : cuves, trémies, supports, chaudières industrielles, etc.

Nature du travail

Établir le « développé »

Après avoir pris connaissance des plans de l’ouvrage à exécuter, le chaudronnier établit le « développé » du volume à obtenir (la représentation plane d’un cube, par exemple). Il prévoit également la quantité de matière à utiliser et choisit ses outillages.

Façonner le métal

Il trace sur une feuille de métal les divers éléments à fabriquer, à partir du développé obtenu. Il procède au découpage de chaque élément et donne la forme souhaitée par pliage, roulage, cintrage, etc.

Régler les machines

Même s’il effectue manuellement certaines de ces opérations, le chaudronnier utilise également des machines-outils diverses : rouleuse, presse plieuse, cintreuse, scie, etc.

Contrôler la qualité

Une fois toutes les pièces fabriquées, il réalise leur assemblage provisoire, à l’aide de points de soudure. Il corrige les défauts constatés. Il procède alors à l’assemblage définitif des éléments puis participe aux opérations de contrôle qualité.

Le chaudronnier chez SETREM

Placé sous l’autorité du chef d’équipe de l’atelier, le chaudronnier a pour mission la mise en forme d’ensembles chaudronnés et de structures métalliques, à partir de plans, schémas ou pièces modèles.

L’activité s’exerce en atelier. Selon l’organisation de l’entreprise, le travail peut s’effectuer en horaires normaux ou postés et le samedi. L’activité nécessite l’utilisation d’outils à main, d’outillage électroportatif  et de machines appropriées. L’activité nécessite le déplacement des charges, avec ou sans moyens de manutention (palan, chariot élévateur, pont roulant…). La nature des matériels utilisés, l’outillage et les divers facteurs d’environnement (émanations, bruits, températures, etc.) nécessitent le respect des règles de sécurité.

Capacités liées à l’emploi et exigences sécurité :

– Se représenter des volumes dans l’espace.

– Travailler avec précision

– S’adapter à de nouvelles machines et technologies.

– S’intégrer dans une équipe.

– Communiquer.

– Prendre soin de sa sécurité, de sa santé et de celles des autres personnes concernées.

– Utiliser correctement les machines, les équipements de travail, produits et matériaux.

– Maintenir son poste de travail en ordre.

– Utiliser correctement les équipements de protection individuels (EPI) et collectifs.

– Véhiculer les comportements et la culture SSE de l’entreprise.

– Signaler tout dysfonctionnement à la hiérarchie.

La formation

Le niveau d’études est variable selon les postes occupés.

DSC02566_595Niveau CAP

CAP  réalisation en chaudronnerie industrielle.

Niveau bac

Bacs pro  technicien en chaudronnerie industrielle

Niveau bac + 2

BTS conception et réalisation en chaudronnerie industrielle

Pour tout renseignement dans le cadre d’une demande de stage ou de recherche d’emploi : contact@setrem.fr

Notre savoir-faire au service des artistes

Classé dans : Région | 1


Il y a 50 ans, le 2 février 1965, le grisou arrachait la vie de vingt et un mineurs ! En souvenir de cette catastrophe, Raoul Czizmadia a créé pour la ville d’Avion, dans le Pas de Calais, un monument inauguré récemment square Foulon, rue de la Bastille.

Cet artiste avionnais a réalisé une œuvre magnifique tout en métal, une flamme symbolisant l’explosion survenue ce funeste jour avec les noms des 21 victimes gravés en arrière-plan.

Laser Design, la petite sœur de Setrem, a été sollicitée pour mettre ses compétences au service de l’artiste, et toute l’équipe a mis du cœur à l’ouvrage pour accompagner Raoul Czimadia dans la fabrication de son projet.

Saint Laurent Blangy : le dynamisme économique

Classé dans : Actualités, Région | 0

logo_ville_de_st_laurent_blangyL’arrondissement d’Arras (Pas-de-Calais) confirme sa place de premier rang en région Nord-Pas-de-Calais dans le domaine de la logistique.

La société Orchestra a décidé de s’implanter sur le site d’Actiparc à Saint-Laurent-Blangy pour y accueillir une vaste plateforme logistique de 50 000 mètres carrés, extensible à 120 000 mètres carrés. L’investissement prévu va s’élever à 50 millions d’euros et devrait générer la création de 700 emplois.

L’enseigne de vêtement pour enfants Orchestra, dont le siège social est installé à Saint-Aunès, près de Montpellier a confié au promoteur logistique PRD la construction de cette plateforme, sous le conseil du cabinet d’immobilier d’entreprise Tostaine & Laffineur. Le début de la construction est prévu à l’été 2015, pour une livraison de la première tranche de bâtiment mi 2016.

Cette seconde plateforme créée en France vient compléter celle de Saint-Aunes totalement saturée avec plus 80 millions d’articles traités à l’année.

Le site web Setrem fait peau neuve.

Classé dans : Actualités, Setrem | 0

z21Nous avons le plaisir de vous annoncer une mise à jour de nos outils internet. En effet, notre site web www.setrem.fr a été réactualisé. La nouvelle mouture a été mise en ligne très récemment.

Nous avons de plus créé ce Blog, dans lequel vous trouverez des informations sur notre activité, sur l’industrie du secteur métallurgique ou encore concernant les nouvelles technologies.

Ce blog a vocation de vous donner un complément d’information, et de vous présenter la face active et dynamique de Setrem. En effet, notre entreprise bien ancrée dans le domaine industriel, est une structure qui a toujours misé sur les compétences humaines et sur la communication.

Nous vous souhaitons donc la bienvenue et une bonne navigation sur notre nouveau site et sur ce Blog.

Meilleurs vœux pour 2015

Classé dans : Setrem | 4

ac_setrem_02

2014 a tiré sa révérence et a laissé place à 2015, qui, hélas, a connu un démarrage bouleversant. Comment ne pas être affecté par de si effroyables évènements ! La vie a une manière glaçante de nous rappeler à l’évidence : Quoi de plus important que la liberté, l’amour et la santé ?

Pris par nos tracas du quotidien, nous l’oublions trop souvent. Restons optimistes, 2015 est loin d’avoir livré tout son lot de bonnes nouvelles, de surprises, d’heureux moments partagés.

Espérons que cette nouvelle année soit porteuse de plus d’espoir et de confiance, car nous en avons tous besoin. Espérons également d’avantage de morale et d’éthique dans les relations commerciales : ce vœu peut paraître naïf, mais il s’agit là peut-être d’une condition essentielle au rééquilibrage de nos marchés industriels. Espérons donc que la valeur ajoutée qui provient des compétences de nos collaborateurs soit mieux considérée. Croyons en l’avenir de l’industrie dans notre beau pays !

La société SETREM vous présente ses meilleurs vœux pour 2015

1 5 6 7 8