Une réalisation Setrem

Classé dans : Région | 0

La réalisation ci-dessus est une partie d’un système de réchauffage d’air. Dans le jargon, nous appelons cet appareil un échangeur à convection.

L’appareil est lui-même composé de plusieurs éléments, une partie « casing » (l’enveloppe) en acier carbone peint extérieurement et garni intérieurement d’un matériaux fibreux isolant. Dans ce casing est inséré un échangeur tubulaire en inox réfractaire composé de faisceaux de tubes horizontaux, soudés aux extrémités à des boites de jonction et de distribution.

 Sur ce type d’installation, il n’est pas question de récupération d’énergie, un brûleur en pied d’installation génère un volume de calories et de fumées qui entrent dans la composition de l’échange thermique. Les calories en sortie d’échange sont envoyées à l’atmosphère. L’air réchauffé peut servir à plusieurs process.

L’ensemble du matériel est destiné à équiper une unité de concentration par évaporation et une unité de séchage par atomisation d’une laiterie. Il s’agit donc d’un process alimentaire : l’air chaud et sec sert à la mise en œuvre de produits en poudre type lait en poudre, aspartame, alimentation infantile.

Setrem obtient le certificat ISO 9001

Classé dans : Région | 1

9105081201_022433

Pour répondre aux exigences de tous ses clients, SETREM a décidé en 2014 de mettre en place une démarche d’amélioration continue de la qualité.

Le 20 février 2015, SETREM a obtenu un avis favorable pour la délivrance du certificat ISO 9001 version 2008.

La certification a pour domaine de validité :

« Fabrication, montage, maintenance d’équipements chaudronnés et de tuyauteries industrielles : équipements sous pression et équipements non soumis à la réglementation. »

Téléchargez notre certificat

Le chaudronnier

Classé dans : Setrem | 0

 

DSC02721

Le chaudronnier donne forme aux feuilles de métal, puis il les assemble afin de réaliser les produits les plus variés : cuves, trémies, supports, chaudières industrielles, etc.

Nature du travail

Établir le « développé »

Après avoir pris connaissance des plans de l’ouvrage à exécuter, le chaudronnier établit le « développé » du volume à obtenir (la représentation plane d’un cube, par exemple). Il prévoit également la quantité de matière à utiliser et choisit ses outillages.

Façonner le métal

Il trace sur une feuille de métal les divers éléments à fabriquer, à partir du développé obtenu. Il procède au découpage de chaque élément et donne la forme souhaitée par pliage, roulage, cintrage, etc.

Régler les machines

Même s’il effectue manuellement certaines de ces opérations, le chaudronnier utilise également des machines-outils diverses : rouleuse, presse plieuse, cintreuse, scie, etc.

Contrôler la qualité

Une fois toutes les pièces fabriquées, il réalise leur assemblage provisoire, à l’aide de points de soudure. Il corrige les défauts constatés. Il procède alors à l’assemblage définitif des éléments puis participe aux opérations de contrôle qualité.

Le chaudronnier chez SETREM

Placé sous l’autorité du chef d’équipe de l’atelier, le chaudronnier a pour mission la mise en forme d’ensembles chaudronnés et de structures métalliques, à partir de plans, schémas ou pièces modèles.

L’activité s’exerce en atelier. Selon l’organisation de l’entreprise, le travail peut s’effectuer en horaires normaux ou postés et le samedi. L’activité nécessite l’utilisation d’outils à main, d’outillage électroportatif  et de machines appropriées. L’activité nécessite le déplacement des charges, avec ou sans moyens de manutention (palan, chariot élévateur, pont roulant…). La nature des matériels utilisés, l’outillage et les divers facteurs d’environnement (émanations, bruits, températures, etc.) nécessitent le respect des règles de sécurité.

Capacités liées à l’emploi et exigences sécurité :

– Se représenter des volumes dans l’espace.

– Travailler avec précision

– S’adapter à de nouvelles machines et technologies.

– S’intégrer dans une équipe.

– Communiquer.

– Prendre soin de sa sécurité, de sa santé et de celles des autres personnes concernées.

– Utiliser correctement les machines, les équipements de travail, produits et matériaux.

– Maintenir son poste de travail en ordre.

– Utiliser correctement les équipements de protection individuels (EPI) et collectifs.

– Véhiculer les comportements et la culture SSE de l’entreprise.

– Signaler tout dysfonctionnement à la hiérarchie.

La formation

Le niveau d’études est variable selon les postes occupés.

DSC02566_595Niveau CAP

CAP  réalisation en chaudronnerie industrielle.

Niveau bac

Bacs pro  technicien en chaudronnerie industrielle

Niveau bac + 2

BTS conception et réalisation en chaudronnerie industrielle

Pour tout renseignement dans le cadre d’une demande de stage ou de recherche d’emploi : contact@setrem.fr

Notre savoir-faire au service des artistes

Classé dans : Région | 1


Il y a 50 ans, le 2 février 1965, le grisou arrachait la vie de vingt et un mineurs ! En souvenir de cette catastrophe, Raoul Czizmadia a créé pour la ville d’Avion, dans le Pas de Calais, un monument inauguré récemment square Foulon, rue de la Bastille.

Cet artiste avionnais a réalisé une œuvre magnifique tout en métal, une flamme symbolisant l’explosion survenue ce funeste jour avec les noms des 21 victimes gravés en arrière-plan.

Laser Design, la petite sœur de Setrem, a été sollicitée pour mettre ses compétences au service de l’artiste, et toute l’équipe a mis du cœur à l’ouvrage pour accompagner Raoul Czimadia dans la fabrication de son projet.

1 3 4 5 6 7