Une usine de biotechnologies à Saint-Laurent-Blangy

Classé dans : Actualités, Industrie, Région | 0
slbAprès l’arrivée d’Orchestra, Une nouvelle usine va bientôt s’élever à l’Actiparc à Saint-Laurent-Blangy : une entreprise de biotechnologies de pointe, fabriquant des dérivées du plasma qui seront utilisées dans le monde entier pour soigner les maladies sanguines.
Cette nouvelle implantation sera créatrice de plus de 500 emplois dans un secteur de hautes qualifications.En plus des 500 emplois prévus dans leur usine de neuf hectares, le secteur attend des retombées économiques certaines. Il en est ainsi du maire de Saint-Laurent-Blangy, Nicolas Desfachelle qui a conscience des retombées directes et indirectes, dans les secteurs du BTP, de la logistique… »
C’est un bon coup de pub aussi pour l’arrageois qui investit massivement dans Actiparc et pour le développement économique de la région. Je vous invite à retrouver les informations complètes sur le site de La Voix du Nord.
Avec ses compétences en fabrication et montage d’équipements chaudronnés, SETREM espère pouvoir participer à la création de cette usine. Nous vous tiendrons bien entendu informés de l’évolution de cette implantation.

Setrem : Le savoir faire Immercurien s’exporte

Classé dans : Région, Setrem | 0

Setrem est mis à la une du site de Saint Laurent Blangy :


La SETREM (Société d’ETude REalisation Montage) a été fondée en 1981 par Claude et Brigitte Sailly. Maxime Sailly, qui en a pris la direction en 2009 a accueilli Monsieur le Maire, Nicolas Desfachelle, afin de lui faire visiter cette entreprise atypique dont le savoir faire s’exporte dans le monde entier.

C’est au sein d’un atelier de 1500m² que la SETREM assemble des pièces de tuyauterie pour fluides généraux ou alimentaires, et fabrique de la petite et moyenne chaudronnerie ou encore de la chaudronnerie pression.

Monsieur Maxime Sailly présente sa société.

Fournisseur de grand noms de l’industrie comme Bonduelle, Alstom, Dalkia, Ingredia, Isover Saint-Gobain, Primagaz, Véolia Eau… la SETREM voit ses réalisations être installées partout dans le monde : Pologne, Arabie Saoudite, République Tchèque, Japon…

C’est grâce à un savoir faire reconnu par tous et à une main d’oeuvre hautement qualifiée dans les domaines de la chaudronnerie, de la soudure ou encore du montage industriel que la société à su se faire un nom devenu aujourd’hui une référence. « Les personnes qui travaillent ici ont de l’or dans les mains » confiera Maxime Sailly.

Soucieuse de préserver notre environnement, la SETREM est certifiée selon le référentiel commun MASE / UIC depuis le 15 mai 2009. Cela entre aussi dans une démarche d’amélioration continue de la santé et de la sécurité des personnes.

Depuis peu la société a développé une branche de découpe laser et étend ses activités et domaines de compétences pour toucher une clientèle toujours plus large et continuer à développer son savoir faire.

(Références et crédits photos : Mairie de Saint Laurent Blangy)

Setrem au service des loisirs de Saint Laurent Blangy

Classé dans : Région | 0

DSC01289Le Skate Park de Saint Laurent Blangy s’est doté, fin décembre 2015, d’un nouvel équipement de 10m x 5m, qui complète ainsi les structures existantes.

Cet élément a été fabriqué par la section découpe Laser de Setrem.

Toute en aluminium, elle a vite trouvé sa place dans le parc. La Voix du Nord avait à l’époque fait un article sur l’installation de cette structure de 2 tonnes, que vous pouvez retrouver ici.


Les tags apparaissant sur la structure témoignent de sa bonne intégration parmi le jeune public :) .

Convoi exceptionnel

Classé dans : Actualités, Setrem | 0

DSC00497

Ce 9 février 2016, un convoi exceptionnel a quitté l’usine SETREM de Saint Laurent Blangy, en destination de la République Tchèque.

C’est un récupérateur de chaleur, de 18 mètres de long, pour un poids de 17 tonnes, qui vient d’être terminé et qui arrivera dans quelques jours sur ton site final. La sortie de l’usine n’est pas une simple affaire, le convoi prend la route en direction de la Pologne, et fera donc connaissance avec les multiples ronds-points qui caractérisent les routes de France.

Cette réalisation est destinée à l’usine Saint Gobain, et a demandé plus de 1800 heures de travail. Malgré l’impressionnant volume de cette structure, l’équipe de SETREM a travaillé avec précision dans tous les détails de la réalisation. C’est en effet impressionnant de voir la finesse des travaux sur ces mastodontes de métal.

Cet ouvrage terminé laissera donc place à une autre réalisation que nos vous présenterons bientôt.


Merci au passage à la Voix du Nord pour son article le jour même de la sortie.

 

Un convoi impressionnant en perspective.

Classé dans : Actualités, Setrem | 0

 Nous vous présentons aujourd’hui un chantier en cours dans l’usine SETREM de Saint Laurent Blangy. En voici les principaux éléments en cours de fabrication.

Lorsque vous entrez dans l’atelier, vous avez l’impression que l’on construit des éléments de fusées ou d’immenses réacteurs. Mais non, la NASA n’a pas encore envahi Saint Laurent Blangy.

Voici donc une brève présentation de ces ouvrages réalisés et de leur destination. Setrem conforte donc, au niveau régional, sa place dans l’exportation de son savoir faire et de sa technicité.

DSC00471La photographie ci-dessus est celle d’un récupérateur de chaleur pour l’industrie verrière à destination de la Pologne. Le principe se base sur l’échange entre l’air et les fumées. L’équipement est au stade final de la fabrication en attente de réalisation du béton réfractaire.

DSC00497

Ici, il s’agit également d’un récupérateur pour l’industrie verrière à destination de la République Tchèque. La particularité de cet échangeur est sa taille, avec ses 17 mètres de longueur.  C’est en fait le plus long récupérateur fabriqué en un seul élément. Nous ferons un reportage du convoi du chargement et du départ de l’usine qui sera impressionnant.

DSC00466

Cette vue nous montre un sous élément constituant d’un échangeur à destination de la Pologne. Il entre dans le process d’incinération des boues d’une station d’épuration.

Un jeu de chicanes a pour but de répartir la circulation des fumées et de favoriser l’échange thermique. Des tubes faisant toute la longueur de l’élément seront raccordés et passeront donc dans chaque ouverture. Patience et précision !

1 2 3 4 5 6 7