SETREM, Claude Sailly impose la qualité, la rigueur, la transparence.

Classé dans : Actualités, Setrem | 0

michelflahaut.com setrem 12 2017 poteau inoxLes métiers de l’art vivent de la transmission de valeurs. Setrem est en cela un remarquable exemple dans le monde de la métallurgie.

1986, l’entreprise a pris ses marques dans les métiers de la tuyauterie industrielle et des fluides généraux. Le carnet de commandes s’allonge et l’ancien garage automobile qui fait office d’atelier devient réellement étroit.
Jean-Charles a rejoint depuis quelques temps son père dans cette belle entreprise. Les idées fusent, l’extension est souhaitable et c’est ainsi que le pas est franchi. Maxime se joindra à l’équipe en 2006.
Profitant d’une vente des ateliers de Beauvisage Charpente, SETREM s’installe à St Laurent Blangy. Le bâtiment choisi semble adaptable aux exigences éventuelles futures.

Depuis, le développement et l’aménagement des lieux auront été pensés dans le souci constant d’adapter l’outil aux besoins de la clientèle.

« Le plus souvent, nous travaillons à partir des plans et de consignes techniques du donneur d’ordres, poursuit Claude Sailly. Cela ne nous empêche pas d’apporter notre expertise avant la mise en chantier des projets. »

Les ouvrages de chaudronnerie confiés à SETREM, sont d’importance et parfois techniquement complexes. Des conceptions de chaufferies, d’échangeurs, de dépollueurs ou de récupérateurs d’énergie sont ici façonnés.

Preuve de son professionnalisme reconnu, l’entreprise est entre autres, conforme aux exigences MASE/UIC, qui lui permettent notamment d’intervenir sur des sites pétrochimiques SEVESO 2.
« Si je devais regretter une chose de mon passé industriel, tempère le jeune retraité, c’est la relation de confiance que j’entretenais avec mes clients quand la poignée de main avait valeur de contrat. Ce qui me fait toujours autant plaisir c’est qu’aujourd’hui encore, Il est assez rare que des contrôles intermédiaires soient demandés par la clientèle, cela reste une marque de contrôle qui m’honore

SETREM, Claude Sailly fait, dès 1981, le choix de la qualité made in France. Rencontre …

Classé dans : Actualités, Setrem | 0

michelflahaut.com Claude Sailly setrem 12 2017

Setrem.fr, gage de qualité face à la concurrence,

un façonnage à la française depuis 1981.

 

 

Si SETREM s’est forgée cette image de référence incontournable, c’est bien que la signature de Claude Sailly a su s’imposer comme une évidence dans le monde de la tuyauterie industrielle avant même la création de l’entreprise.
1981, Claude est directeur commercial au sein d’une société qui, malgré sa renommée, est contrainte de fermer ses portes.

En professionnel aguerri et suivant l’évolution des marchés, notre entrepreneur savait que la pérennisation d’une activité face à la concurrence étrangère ne se ferait que par des métiers à forte valeur humaine ajoutée.
Le développement des machines à commande numérique banalise la création en nombre de pièces de précision. Pourtant, le talent de chaudronniers et de soudeurs avertis reste indispensable. Il répond pleinement aux besoins et aux spécificités d’une clientèle techniquement exigeante.

C’est ainsi que née la SETREM, avec certes les connaissances techniques et les relations commerciales du désormais gérant mais aussi avec les compétences indispensables des premiers salariés.

Une maison qui n’aura de cesse de démontrer sa particularité et sa signature par les valeurs humaines et familiales qu’elle a su naturellement imposer.

« J’ai débuté l’entreprise avec une conviction, raconte Claude Sailly, n’est pas ‘homme de l’art’ qui veut. Hors, les chaudronniers, soudeurs et usineurs travaillent dans nos ateliers et sur nos chantiers des métaux complexes.

Dans le transport, la transformation et la gestion des fluides, l’erreur n’est pas permise. En cela, j’ai toujours eu une confiance totale en mes collaborateurs ».

Dans le rétro d’une usine en devenir avec Claude Sailly, créateur de qualité, passeur de talents.

Your story is mine

Certification MASE

Classé dans : Actualités, Setrem | 0
logo-maseLa certification MASE a pour objectif de réduire les risques au travail, quelque soit l’activité de l’entreprise. Pour atteindre cet objectif, un référentiel implique de :
  • Lister les risques et prendre des actions pour les réduire
  • Former et informer le personnel
  • Mettre en place des indicateurs pour mesurer les incidents et accidents au travail
  • Mieux connaître la réglementation
En résumé mettre en place un système d’amélioration continue pour réduire les risques au travail
La certification MASE est donc composée de 2 parties principales qui fournissent à l’entreprise l’ensemble des informations nécessaires à la construction ou à l’amélioration de son système de management de la sécurité. Activement engagée depuis mars 2007 dans une démarche d’amélioration continue de la sécurité, de la santé et de l’environnement, SETREM a été certifiée une première fois selon le référentiel commun MASE-UIC le 15 mai 2009, certification renouvelée sans faille depuis lors, grâce à un système en constante évolution.
Nous sommes fiers de vous annoncer que la confiance de l’association MASE nous a été renouvelée pour une durée de 3 ans à compter du 13 mais 2016. La rigueur et la motivation dont nous faisons preuve dans l’application de notre système MASE nous permettent d’atteindre des résultats historiques depuis la création de l’entreprise :
  • 0 accident avec arrêt depuis le 27/05/2013
  • Seuls 2 accidents sans arrêt depuis 2013
La prise en compte de la sécurité de la santé et de l’environnement dans notre entreprise est plus qu’une évidence, c’est une réelle source de progrès !

En 2016, SETREM fête ses 35 ans.

Classé dans : Région, Setrem | 0

Créée en 1981, l’entreprise s’est développée, non sans affronter des périodes troublées. C’est ainsi que l’on peut qualifier la période que nous vivons depuis 2008. Ce temps long de crise économique a rendu complexe la gestion et le développement de notre entreprise.

Etre encore présents aujourd’hui c’est déjà une performance. Etre toujours là en ayant su progresser c’est une fierté !

La clé de la pérennité d’une entreprise, ce sont les salariés qui la composent. Alors pour la première fois depuis bien longtemps, nous avons tous ensemble partagé une journée conviviale au bord de l’eau avec, au programme, une partie de pêche à la truite et un cochon grillé !

Ce fut une belle réussite, ce ne sera pas la dernière.

setrem1024

Setrem : Le savoir faire Immercurien s’exporte

Classé dans : Région, Setrem | 0

Setrem est mis à la une du site de Saint Laurent Blangy :


La SETREM (Société d’ETude REalisation Montage) a été fondée en 1981 par Claude et Brigitte Sailly. Maxime Sailly, qui en a pris la direction en 2009 a accueilli Monsieur le Maire, Nicolas Desfachelle, afin de lui faire visiter cette entreprise atypique dont le savoir faire s’exporte dans le monde entier.

C’est au sein d’un atelier de 1500m² que la SETREM assemble des pièces de tuyauterie pour fluides généraux ou alimentaires, et fabrique de la petite et moyenne chaudronnerie ou encore de la chaudronnerie pression.

Monsieur Maxime Sailly présente sa société.

Fournisseur de grand noms de l’industrie comme Bonduelle, Alstom, Dalkia, Ingredia, Isover Saint-Gobain, Primagaz, Véolia Eau… la SETREM voit ses réalisations être installées partout dans le monde : Pologne, Arabie Saoudite, République Tchèque, Japon…

C’est grâce à un savoir faire reconnu par tous et à une main d’oeuvre hautement qualifiée dans les domaines de la chaudronnerie, de la soudure ou encore du montage industriel que la société à su se faire un nom devenu aujourd’hui une référence. « Les personnes qui travaillent ici ont de l’or dans les mains » confiera Maxime Sailly.

Soucieuse de préserver notre environnement, la SETREM est certifiée selon le référentiel commun MASE / UIC depuis le 15 mai 2009. Cela entre aussi dans une démarche d’amélioration continue de la santé et de la sécurité des personnes.

Depuis peu la société a développé une branche de découpe laser et étend ses activités et domaines de compétences pour toucher une clientèle toujours plus large et continuer à développer son savoir faire.

(Références et crédits photos : Mairie de Saint Laurent Blangy)
1 2 3 4